Anonymous
Anonymous asked in SantéPathologiesPathologies - Divers · 8 years ago

Le vaccin hépatite-B a déjà mis 80 000 personnes sur fauteuils roulants ...?

La situation est extremement grave, et bien plus grave que

tous les scandales sanitaires. Nous vaccinons depuis les années 1990

contre l'Hépatite B. Souvenez-vous de l'affaire à l'époque, avant

qu'elle ne soit étouffée.Eclata immédiatement une immense polémique

sur la possibilité que la vaccination déclenche la sclérose en plaque.

Le vaccin fut d'abord retiré du marché par "mesure de précaution".

Puis, on nous a dit que deux études indépendantes avaient disculpé le

vaccin. C'est faux. Ces études ne sont pas indépendantes, elles ont

été financées par deux laboratoires, Merck et Sanofi-Aventis (lié à

Pasteur-Mérieux, et au fabricant du vaccin). On nous a donc menti.

Et ces études sont fausses. Ce sont des études destinées à étouffer

l'affaire. C'est ce que nous appelons du conflit d'intêret. Nous ne

devons donc pas y porter

d'attention. Car d'autres études réellement indépendantes ont prouvé

que la vaccination multipliait par 3,1 les risques de contracter une

sclérose en plaque suite à la vaccination (étude de Hernan).

C'est en France qu'on a instauré une vaccination généralisée. Le

tribunal de grande Instance de Versailles, par l'intermédiaire de son

expert en pharmacovigilance Marc Girard estime à plus de 80 000 le

nombre de scléroses en plaque invalidantes imputables à la vaccination

Hépatite B. Les autorités sanitaires officielles (l'AFSAPPS à

l'époque) n'en reconnaitront que 1300. Marc Girard, qui a pu accéder

aux dossiers a remarqué que beaucoup avaient été tout simplement

"perdus". De plus, les liens entre nos autorités et les firmes

pharmaceutiques n'est plus à démontrer, choisissent le plus

souvent d'avantager la firme plutôt que le citoyen. Un documentaire à

ce propos était sorti sur France 5 ; les médicamenteurs.

Les chiffres de l'hépatite B ne sont pas connus (ceux qui sont donnés

par les autorités de santé sont inventés).

Nous ne devons donc plus vacciner les nourrissons contre l'hépatite B,

maladie qui ne se transmet que par voie sexuelle, au vu des énormes

risques que l'on fait encourir à nos enfants, pour des bénéfices nuls,

puisque l'hépatite B ne se transmet pas par la salive, mais uniquement

par les relations sexuelles. C'est donc inutile chez les enfants ! De

plus, il faut savoir que nous guérissons spontanément de l'hépatite B

dans 99% des cas, les hépatites chroniques étant elles aussi bénignes.

Mais alors, pourquoi continue-t-on de vacciner tout en esquintant nos

enfants, alors que ce vaccin devrait etre retiré du marché dès demain

matin ? Dans une interview accordée à Claire Séverac le 14 octobre

2009, Marc Girard explique : "Les laboratoires savent pertinemment que

ce vaccin est la cause de 80 000 scléroses en plaque rien qu'en

France. Seulement, le retirer du marché serait reconnaitre qu'il est

dangereux, et ce serait ouvrir la porte aux indemnisations. 80 000

victimes à indemniser, et c'est la faillite immédiate du laboratoire.

Alors ils préfèrent continuer à vacciner, en répandant deux études falsifiées qui disculpent faussement le vaccin". Voilà la gravité de la

situation. Nos autorités préfèrent laisser sur le marché un produit

extremement dangereux, et continuer à clouer des enfants sur fauteuils

roulants pour la vie, alors que c'est une maladie extremement rare

chez les enfants, plutôt que de retirer le vaccin du marché. Il faut

bien saisir l'extreme gravité de la situation. (Alors que l'Hépatite B

était une maladie en net recul

avant la vaccination généralisée). Cette affaire implique le ministère

de la santé, l'ANSM, dont les liens avec l'industrie pharmaceutique ne sont plus à prouver...

De manière totalement scandaleuse et antidémocratique, pour "augmenter

la couverture vaccinale", les fabricants ont décidé d'inclure

discrètement le vaccin Hépatite B dans le vaccin héxavalent (Hexavac

ou Infanrixhexa selon le laboratoire) qui comprend les trois seules

vaccinations obligatoires (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite). C'est

inadmissible. Les parents doivent être clairement informés des vaccins

qu'ils injectent à leurs enfants. On ne peut pas leur imposer le

vaccin hépatite B, extremement dangereux, et qu'ils sont 70% à

refuser...

Veuillez aider à faire éclater le scandale. Pour ne plus gacher de

vie. Car le vaccin continue d'esquinter nos enfants.

Voici l'interview de Marc Girard :

http://www.dailymotion.com/video/xagfnc_vaccin-hep...

Livres :

Claire Séverac a écrit le livre "Complot mondial contre la santé" et

"La coupe est pleine, nos enfants sont plus précieux que le CAC-40"

http://www.rolandsimion.org/

Vidéos à voir :

http://www.youtube.com/watch?v=nQX8-zZubvU

Youtube thumbnail

Quelques livres :

http://www.stephanehorel.fr/les-medicamenteurs-%E2...

http:/

Update:

T"iras dire ça aux familles des victimes...

6 Answers

Rating
  • ?
    Lv 6
    8 years ago
    Favorite Answer

    Exact !

    Pour en avoir parlé avec différents médecins, ils restent assez fermés sur le sujet ...

    Je me souviens que mes parents n'avaient même pas étés prévenus quand on nous a vaccinés à l'école au collège ils n'ont même pas pu refuser ni rien puisqu'on ne leur avait rien dit! une véritable honte ce vaccin continue comme vous dites à faire des dégâts....

    • Commenter avatarLogin to reply the answers
  • 3 years ago

    Je suis moi meme ateinte d'une maladie grave suite a ce vaccin depuis mes 15 ans que faire a vers qui se tourner?

    • Commenter avatarLogin to reply the answers
  • 8 years ago

    Pourquoi cache-t-on les chiffres d'hépatites B en France ?

    • Commenter avatarLogin to reply the answers
  • 8 years ago

    Merci,

    C'est très possible.

    En matière de médecine, il n'y a hélas pas que les vaccins qui tuent....

    http://iatrogenie.sosblog.fr

    http://usticemedicale.20minutes.blogs.fr

    http://medicament.sosblog.fr

    http://cancersurordonnances.overblog.fr

    http://lespilulesquituent.overblog.com

    Il serait temps que la justice fasse enfin sont travail !

    • Commenter avatarLogin to reply the answers
  • How do you think about the answers? You can sign in to vote the answer.
  • ?
    Lv 5
    8 years ago

    Rien n'est dit au sujet des morts pas l'hépatite B ??? Autres vaccins comme la rougeole qui n'est pas obligatoire en Afrique, combien de morts chez les enfants ? Bien sur que ça fout la trouille, mais personne ne dit rien à savoir COMBIEN de temps après le vaccin la maladie se développe, je suis très curieuse de le savoir, car chez moi aussi la famille est vaccinée, et je balise comme beaucoup d'autres personnes.

    • Commenter avatarLogin to reply the answers
  • Anonymous
    8 years ago

    Bravo ! On ne dira jamais assez le danger du vaccin Hépatite B. Moi-même j'ai une maladie auto-immune dont les premiers symptomes se sont déclarées quelques mois après la vaccination. Je me désole chaque jour d'avoir décidé de me vacciner suite au conseil de la médecine du travail. J'ai fait vacciner mes 2 enfants (croyant bien faire) dont l'une s'est vu diagnostiquer il y a 6 mois un autre type de maladie auto-immune que celle dont je souffre. Mon enfant est malade et je vis un enfer morale et psychologique. Tant que j'étais la seule,touchée, j'arrivais plus ou moins à faire face et donner le change face aux douleurs tant au travail que chez moi mais là un de mes enfants est touché et je redoute pour la seconde. Le CHU de NANTES a fait une étude sur les effets de la vaccination Hépatite B sur le plan nationnal. On m'a demandé de remplir un questionnaire. Je n'ai pas été informé des conclusions de cette enquête. J'ai téléphoné pour les connaitre mais personne n'a su me répondre.

    Alors oui, internautes ne vous faites pas vacciner par le vaccin Hépatite B.

    • Commenter avatarLogin to reply the answers
Still have questions? Get your answers by asking now.