Le VIH a-t-il subi des transformations? Peut-on considérer le sida comme une maladie qui évolue?

J'aimerais aussi savoir la vitesse que le sida se repand, je ne peut pas trouver et cest pour un projet

Merci

3 Answers

Rating
  • 1 decade ago
    Favorite Answer

    Tout d'abord, il faut bien faire la distinction entre VIH et sida. Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) est un virus. Il est responsable du sida (syndrome d'immunodéficience acquise) qui est la maladie.

    Le VIH est un rétrovirus. Son génome (son matériel génétique) est formé d'ARN (acide ribonucléique). Sans trop entrer dans les détails, pour se répliquer, cet ARN doit être converti en ADN afin qu'il s'intègre dans le génome de la cellule qu'il a infecté.

    Pour cela, il utilise une enzyme qui se nomme la transcriptase inverse, ou rétrotranscriptase: cette enzyme va utiliser l'ARN viral comme modèle pour synthétiser de l'ADN. Or, la rétrotranscriptase est une enzyme qui fait beaucoup d'erreurs. L'ADN formé à partir de l'ARN viral possède donc quelques erreurs, autrement dit des mutations. C'est en cela que le VIH a "subi des transformations". On dit que le VIH a une grande variabilité génétique.

    Et c'est la cause majeure de la difficulté à trouver un traitement. Tout d'abord parce que la grande diversité de VIH fait qu'il est difficile de trouver des médicaments qui agiront sur tous les virus ; et ensuite parce que le VIH, par ses mutations, s'adapte aux traitements.

    Concernant l'évolution du sida, donc de la maladie, c'est un tout autre sujet. L'infection du sida évolue dans le temps chez un patient.

    Tout d'abord, juste après l'infection, il n'y a pas de symptômes, le virus se réplique activement mais n'est pas détectable. Au bout de trois semaines, il devient détectable dans le sang. Le virus se réplique dans les lymphocytes T CD4+, des cellules impliquées dans les défenses immunitaires. C'est en se répliquant qu'il détruit ces cellules.

    Au début, le système immunitaire arrive à compenser la destruction de ces cellules en augmentant leur production. C'est à ce stade que le malade est séropositif, mais n'est pas encore dans la phase de sida.

    Après un certain temps, le système immunitaire ne peut plus compenser la perte de lymphocytes T CD4+. Les défenses immunitaires chutent (on dit que le patient est immunodéprimé), c'est le stade de sida.

    Comme l'organisme n'a plus les défenses immunitaires nécessaires, il ne peut pas se défendre contre d'autres maladies qui peuvent survenir. Ce sont des maladies opportunistes. Ce sont ces maladies qui vont conduire au décès.

    Pour ce qui est de la vitesse à laquelle le sida se répand, eh bien il se répand très vite. C'est surtout dû au fait qu'on peut être infecté très longtemps sans avoir de symptômes, d'où la nécessité notamment d'avoir des rapports sexuels protégés.

    Il y a eu 2,5 millions de nouvelles infections en 2007, ce qui porte à 33,2 millions le nombre de personnes atteintes du VIH. 2,1 millions de personnes sont mortes du sida l'an dernier.

    Source(s): Tu trouveras des infos intéressantes sur Wikipédia. http://fr.wikipedia.org/wiki/Virus_de_l%27immunod%...
  • 1 decade ago

    Non, la maladie n'évolue pas, ce sont les traitements qui évoluent.

    http://www.sida-info-service.org/

  • K
    Lv 6
    1 decade ago

    Le VIH est un virus assez instable, il mute tres tres vite. Généralement un patient a au cours de sa vie 2 voir 3 souches différentes du virus. c'est ces mutations (entre autres) qui permettent de savoir qui a contaminé qui ;-)

    ces mutation n'ont pas encore de reel impacte sur les traitements, mais on peux imaginer que le VIH se aquière des mutations ds certaines zônes qui nécéssite l'adaption du traitement.

    Maintenant si tu veu des info sur l'évolution de l'épidémie, je t'invite a allé sur le site de l'OMS ils ont un beau dossier sur le sujet (en français).

    Source(s): labo med
Still have questions? Get your answers by asking now.